Interview d’Alex Vialaret

Cette semaine, l’interview d’avant match est consacrée à l’emblématique #15 des Jaunes et Noirs j’ai nommé Alex Vialaret ! Après neuf ans passés au sein du club, l’ancien capitaine des JSA BMB revient sur son parcours, ses années JSA, et son actualité.

Alex, tu as passé 9 ans aux JSA, dont 4 ans en tant que capitaine, comment as-tu vécu ces années?

Ce fut une longue aventure durant laquelle j’ai évolué en tant que joueur et en tant qu’homme! Ça n’a pas été un long fleuve tranquille et ce ne fut pas tous les jours faciles sportivement, mais ça m’a permis de rencontrer des coéquipiers, des supporters et des partenaires qui sont des amis aujourd’hui !

Quel restera ton meilleur souvenir au club ?

Être capitaine, c’est un gage de confiance que mes anciens coachs m’ont donné et une fierté pour moi. Je me suis toujours accroché et donné le meilleur de moi-même pour défendre les couleurs du club.

Aujourd’hui tu es joueur de 3×3 pour l’équipe « 3×3 Paris », et meilleur joueur français dans cette discipline. Comment as-tu découvert le 3×3 et qu’est-ce qui t’a poussé à en faire ta spécialité ?

Oui c’est une nouvelle page dans ma vie dans laquelle je suis très épanoui. Depuis 2015, où j’ai joué mon premier tournoi, j’ai directement accroché et c’est vite devenu une grande passion. Les valeurs du 3×3 sont très connectées à mes attentes dans le sport et c’est pour ça que je n’ai jamais hésité à y sacrifier beaucoup de temps et aujourd’hui de saisir l’opportunité avec 3×3 PARIS !

Médaillé de bronze aux derniers championnats du monde 3×3 avec l’équipe de France. Qu’est-ce que cela fait de décrocher cette première médaille ?

C’est un accomplissement, une vraie fierté mais aussi une grande motivation pour la suite. C’était ma première compétition internationale sous le maillot France et d’avoir accompli cet exploit avec mes coéquipiers était un sentiment incroyable.

Tu as un emploi du temps bien chargé, avec beaucoup de déplacements aux 4 coins du globe, comment organises-tu tes journées off ?

On a un fonctionnement hybride où l’on a des phases de stages, entraînements et compétitions en équipe et une autre partie, la partie “off”, où l’on s’entraîne seul.
C’est une autre méthode, une autre mentalité où l’on travaille pour soi. J’ai autour de moi créé un staff sur Bordeaux avec lequel je m’entraîne et je fais les soins pour être en forme et prêt à chaque temps collectif !

Un mot sur Ballistik?

C’est avec Bordeaux Ballistik que j’ai découvert le 3×3 mais aujourd’hui nous sommes passés d’une team de copains ( dont Eddy Steiner ) à une structure semi-professionnelle. Avec une équipe féminine et une masculine sur le circuit international, mais aussi une section amateur, de nombreux événements et aussi une académie avec laquelle j’interviens dans les clubs pour faire découvrir au plus grand nombre le 3×3. Une grande partie de mon temps off y est dédiée et c’est passionnant.

Alex aura marqué le club de son passage en tant que joueur, coéquipier, collègue, mais également d’un point de vue humain. Nous le mettons à l’honneur vendredi soir à l’occasion du match JSA/Mont de Marsan. Mais avant cela, certains de ses coachs souhaitent lui adresser un petit mot..

Matthieu HUBERT :

« C’était un très grand plaisir d’avoir côtoyé et travailler avec Alex aux JSA. On a pu le voir évoluer et devenir un joueur majeur sur ces dernières saisons au club. Un comportement et un dévouement au club qui mérite le respect. Je lui souhaite une bonne continuation, il a encore beaucoup de belles choses à réaliser « 

Joachim DUTHÉ :

« Durant les un peu plus de quatre saisons de travail en commun, je retiens chez Alex sa progression en tant que joueur. Elle a amené à devenir un joueur plus que référencé en N1. Mais je retiens aussi ses efforts afin d’évoluer dans le leadership en tant que capitaine, et donc en tant qu’homme. Je lui souhaite une bonne continuation dans ses nouveaux projets. »

Christophe HENRY :

« Je découvre votre message et j’apprends donc que Alex va quitter le club après 9 ans de fidélité. Personnellement je me suis éloigné du basket et donc je ne suis pas au fait de tous les mouvements. J’ignore sI il démarre a son tour une nouvelle vie ou si il va rebondir dans un autre club, je penche pour la deuxième solution mais dans tous les cas je lui souhaite le meilleur.
Nous ne nous sommes croisés qu’une saison mais j’ai le souvenir d’un garçon talentueux, travailleur et honnête. En tant que coach on souhaite tous des joueurs comme lui. Bon vent à toi Alex et si il te pousse vers Le Mans je serai ravi de te revoir. »

Alexandre PALFROY :

« Je me rappelle l’arrivée d’Alex aux JSA en provenance de La Rochelle ! Timide et réservé, il a su s’intégrer petit à petit dans le groupe. Je ne suis pas surpris de son parcours et « finir » capitaine en est la preuve singulière. 9 ans dans un devient quelque chose de rare et prouve les qualités sportives et humaines d’Alex ! Bravo pour ce beau parcours en terres Bordelaises. »

Anatole GUERIN :

« J’ai rencontré Alex pour la première fois lors d’un championnat de France universitaire 3×3, j’ai ensuite pu être témoin de son travail, sa rigueur et son exigence au service des JSA. 

Aujourd’hui j’ai le plaisir de l’accompagner dans sa nouvelle aventure avec la Team 3×3 Paris en l’aidant à se développer individuellement, mais également à développer ses projets avec Ballistik Bordeaux. Alex est un entrepreneur qui fait tout son possible pour mener à bien des projets qui lui tiennent à coeur, c’est donc un plaisir de faire partie intégrante de son entourage dans toutes ses aventures ! »

« 

Laissez un commentaire