PRÉSENTATION DES ÉQUIPES PARTIE 2

Pat Villemur te présente nos futurs adversaires ! Voici la suite des équipes de NM2

TOAC Basket

Champion de France NM3, finaliste du trophée Coupe de France, autant dire que la saison réalisée par le TOAC a été quasi parfaite. Une dynamique sur laquelle les toulousains ont bien l’intention de surfer en conservant pas moins de 7 joueurs ( Bryce, Collin, Tajan, Fedensieu, Gomis, Boulaire et Vaty). Les arrivées de Thomas Seguela, Paul Heslouin et Alexandre Bruyère devraient apporter un vraie plus value à un groupe qui a enthousiasmé le public par la qualité de son jeu. Une équipe qui a également offert des prestations défensives de haute volée et qui pourra s’appuyer sur l’expérience de joueurs qui ont déjà évolué à ce niveau et même beaucoup plus haut comme Ludovic Vaty. On surveillera avec attention les prestations du très talentueux Tyreece Bryce mais aussi celles de Pascal Tajan, qui avait croisé la route des JSA BMB lorsqu’il évoluait au TBC.


Stade Montois Basket

Promu la saison dernière, le Stade Montois a assuré son maintien avec la manière lors des derniers matchs. Après un début logiquement compliqué les joueurs de Patrick Dumas ont affiché un état d’esprit exemplaire tout en pratiquant
un basket séduisant. Si l’ossature principale
a été conservée ( Campergue, Baal, Pawlicki, Despouys, Dupouy, Goram, Ndongala Puertas), il a fallu compenser les départs de Matthew Lee et Hugo Pellure sur les postes extérieurs. Les dirigeants ont jeté leur dévolu sur Nathan Mepandy et Kyllian Roubaud, qui évoluaient respectivement à Calais et Maubeuge (NM2). Ismaila Sarr sort d’une bonne saison avec ESMS, et son adaptation au collectif Montois ne devrait poser aucun souci. Paolo Rodriguez-Dorgan ( D4 espagnole) et Assane Kadame ( espoirs Pau ) auront un rôle important dans la rotation et complètent un effectif élargi à 12 joueurs. Dans une poule extrêmement homogène, le Stade Montois aura pour objectif d’assurer son maintien le plus rapidement possible tout en venant jouer les troubles fêtes en se mêlant a la bataille pour les premières places.

Dax Gamarde Basket

A mi saison, le DGB semblait en mesure de se maintenir en NM1, offrant des performances de haute volée notamment à domicile. Mais la formation landaise a été accablée par les blessures au plus mauvais moment, et c’est de façon assez cruelle que le club n’a pas pu sauver sa place au sein du 3ème échelon national .
Sans surprise cette descente en NM2 a entraîné de nombreux départs à commencer par le coach Denis Mettay remplacé par Erwan Mourier. Il a donc fallu reconstruire autour des 3 rescapés de la saison dernière ( D’almeida, Mansaré et Lafargue). Les dirigeants ont donc opté pour des joueurs ayant déjà fait leurs preuves en NM2 ( Mamadou Keita, Nadjib Benhamza, Tom Le Roux et Wally Niang) tout en ajoutant deux non éléments mutés ( Louis Gibey et Marques Oliver) qui devraient facilement trouver leurs marques. On ne prendra pas trop de risques en affirmant que le DGB devrait batailler pour les premières places cette saison.

Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois

La quatrième équipe landaise de la poule sera tout aussi difficile à manœuvrer surtout dans les Arènes surchauffées d’Hosarrieu. L’ASCH a une nouvelle fois prôné la stabilité avec un coach bien installé ( Eric Billy Diwongui) et 5 joueurs « historiques » ( Monfort, Monblanc, Lissalt, Dabadie et Descorps) mais encore jeunes et en pleine progression. Quatre nouveaux joueurs intègrent le
Groupe avec tout d’abord les intérieurs Bienvenu Djimassal (Tourcoing)
Et David Acker (Holzeim) qui évoluaient en NM2 la saison passée. A 40 ans Albert Ausina (Hagetmau, NM3) va apporter toute son expérience et Steeven Mélina ( Lons R1) ses qualités athlétiques. Ses deux joueurs s’apparentent à deux paris qui peuvent vite s’avérer payants tant leurs profils semblent se fondre dans le collectif mis en place par Éric Billy Diwongui.

Rezé Basket 44

Sans faire de bruit Rezé s’est solidement installé dans le championnat NM2 ces dernières saisons. Mais la formation de la banlieue nantaise va entamer un nouveau cycle avec le départ du coach emblématique Gilles Versier, remplacé par Donald Chantreau. Johan Papo, Ugo Teurcq ,Abdoulaye Mbaye et Nicolas Robin seront toujours de la partie cette saison. De son côté Émilien Reda intègre définitivement le groupe NM2.
Le recrutement a été bien étudié puisque Donald Chantreau a décidé de faire confiance à Martin Diakité et Noha Thiam, deux jeunes joueurs qu’il a connu du côté de Pornic et de Challans. Rezé semble avoir visé juste avec Mathis Guillou qui avait un vrai rôle sous les couleurs de Pont de Cheruy en NM1 ( 7.1 d’évaluation en 18 minutes) . Enfin Abdoul Sow sort de plusieurs saisons réussies avec Garonne. Si toutes les pièces du puzzle s’imbriquent parfaitement , le RB44 sera à prendre très au sérieux cette année.

Poitiers Basket 86

Il est difficile de se projeter sur l’effectif du PB86, repêché suite à la relégation d’Agen en NM3. Une certitude c’est que le groupe sera extrêmement jeune afin de permettre aux joueurs du centre de formation de s’aguerrir et d’emmagasiner de l’expérience dans un championnat réputé physique et difficile.

Commentaires (1)

  1. Encore très intéressant. bravo à Pat Villemur pour ces 2 articles de présentation de la poule.
    On voit que la NM2 devient de plus en plus costaud au fil des ans.
    ça annonce du beau basket et du spectacle au palais des sports

Laissez un commentaire