Interview de notre #32 Donovan Johnson

D’où viens-tu ? Était-il difficile de déménager en France ou es-tu habitué à vivre dans des pays étrangers ?

Je viens de Shelbyville dans le Kentucky. C’est toujours difficile de quitter ses amis et sa famille après avoir passé une super hors-saison avec eux, mais j’y suis habitué maintenant. C’est la 8ème année que ça se passe comme ça.

Quand et pourquoi as-tu commencé le basket ?

Mon père m’a offert mon premier panier de basket quand j’avais 2 ou 3 ans. J’ai commencé à jouer dans des ligues et à aller dans des camps quand j’avais 5 ans. Toute ma famille aime le sport donc j’ai toujours vécu dans ce milieu.

Tu as beaucoup joué en Amérique du Sud, n’est-ce pas ? Comment- était-ce là bas ? Est-ce que la mentalité du basket est différente selon les pays ?

Oui, la majeure partie de ma carrière s’est faite en Amérique du Sud. Il y fait toujours chaud, ce qui est un plus. Je me suis fait de vrais amis là-bas grâce au basket. Je ne pense pas que la mentalité du basket soit différente. J’aborde le jeu de la même manière où que ce soit. J’essaye de garder la même routine pour être constant.

As-tu remporté des titres ? Si oui, lesquels ?

Oui, j’ai remporté un championnat au Paraguay, c’est tout. Je joue toujours pour gagner un championnat donc c’est toujours un objectif pour moi. C’est une sensation inégalable.

Que fais-tu en dehors du basket, as-tu d’autres loisirs ?

Lorsque je ne joue pas, j’aide à coacher une équipe d’enfants l’été (Louisville Legends 2029). Je suis passionné par le fait d’aider les enfants, de quelque manière que ce soit. Donc, je leur transmets du positif et leur donne de la motivation et du soutien comme je peux.

Tu as découvert les soirées basket au palais des sports, est-ce que l’ambiance te plaît ?

J’ADORE L’AMBIANCE ICI !! Le palais, la préparation, les installations. Tu sais que c’est jour de match avant même que les supporters arrivent dans la salle. L’entraînement du matin les jours de match est différent.

Laissez un commentaire