Joachim Duthé

Le mot du coach

Les JSA BMB font leur entrée en jeu ce vendredi 24 septembre avec la réception d’Angers pour le première journée du championnat de France NM1. L’occasion de faire le point avec le coach Joachim Duthé sur la prépa, ses objectifs pour cette saison et son ressenti après un premier match officiel en Coupe de France.

Peux-tu nous faire un petit bilan sur les matchs amicaux de ce début de saison ?

C’est un petit peu mitigé. On a eu des résultats irréguliers : on peut passer d’un -50 contre Toulouse à, le lendemain être en position de gagner contre Dax avant de perdre en double prolongation ou encore d’un match vraiment mauvais contre Dax où on se fait vraiment dominer à quelques jours plus tard rivaliser avec cette même équipe en Coupe de France.

On doit vraiment travailler sur la constance.

Dans quel état d’esprit es-tu pour cette nouvelle saison, et quelles sont tes ambitions pour les JSA BMB cette année ?

Mon ambition en tant que coach reste la même, à savoir bien vivre dans le présent et bien travailler pour gagner le prochain match. En tant que directeur sportif j’aimerais qu’on retrouve ce statut de “candidat pour les play-off” qu’on avait eu lors de la saison 2018-19 et qu’on allait probablement avoir lors de la saison 2019-20 qui a été coupée par le confinement.

J’essaie de travailler au maximum au quotidien pour que l’équipe progresse.

Quels sont les points forts de cette nouvelle équipe ?

C’est encore difficile à dire parce que durant notre prépa on a pas pu compter, ou très peu, sur Thomas Van Ounsem, on a pas eu Alex Vialaret pendant deux bonnes semaines car sollicité pour le 3×3. On a recruté Clément Desmonts qui, à l’origine, devait être un partenaire d’entraînement. Aujourd’hui il nous manque un joueur qui finalement sera le remplaçant de Thomas. Donc, on manque de visibilité sur l’alchimie, sur la notion de groupe parce qu’on a pas eu encore suffisamment de temps pour véritablement le créer. J’espère que la dernière prestation contre Dax laisse augurer de bonnes choses.

Comment motives-tu les joueurs avant chaque match ?

Il y a deux aspects. Bien connaître individuellement les joueurs parce que chaque personne est différente : un levier pour motiver une personne ne vas pas forcément être le même pour une autre. Ensuite, déterminer quelle est la personnalité du groupe pour pouvoir motiver tout le monde. Après, c’est comme un peu comme tout coach, on va prendre comme levier le discours, le technico-tactique ou l’entente qu’on peut avoir avec un joueur.

Les JSA ont joué contre Dax hier, peux-tu nous faire un retour sur ce premier tour de Coupe de France ?

Il y a deux points positifs. Après la raclée qu’on s’était prise quelques jours plus tôt en match amical où on s’est retrouvé à moins 27 dans le troisième quart temps, on a vraiment rivalisé avec cette équipe tout le match : il y a eu un sursaut. Ensuite, on s’est retrouvé à moins 14 dans le deuxième quart temps et il y a eu un sursaut pour revenir et même passer devant en fin de match. Le principal point négatif est le deuxième quart temps où on encaisse un 29-12 sur une période de 8/9 min dans le deuxième quart temps et on ne peut pas se permettre de manquer de constance notamment défensive.

Laissez un commentaire