Retour sur la dernière rencontre : Bordeaux – La Rochelle

Nationale 1 Masculine : Poule A – 6ème Journée

En tout début de match, les visiteurs ouvrent le score par l’intermédiaire de Gaétan Clerc (0-2). Le Stade Rochelais montre de réelles intentions, mais ce sont nos bordelais par l’intermédiaire de Jeffrey Dalmat à trois points, suivi de Willis Mackey JR et Carlos Dotson, qui débutent le mieux au final (8-2).
Ce derby de l’Atlantique démarre sur un rythme dense, les deux équipes n’ont besoin d’aucun round d’observation pour rentrer dans le vif du sujet. Les joueurs du Stade Rochelais comblent rapidement leur déficit de six points,. et les deux camps se rendent coup pour coup (10-9, 12-14, 15-19). Le premier quart-temps s’achève sur une égalité (20-20) suite au dernier shoot de notre capitaine Alex Vialaret.

En début de deuxième quart-temps les charentais font preuve d’une belle réussite offensive et inscrivent sept points consécutifs alors que nos JSA-BMB laissent échapper plusieurs occasions de scorer, l’écart se creuse pour la première fois (20-27). Les rochelais contrôlent la première partie de ce deuxième quart-temps et augmentent leur avantage, le faisant passer à + 14 (21-35) après un trois points de Thomas Creppy. Dans les dernières minutes précédant la mi-temps, nos Jaune et Noir réagissent de belle manière et retrouvent de la réussite grâce à Carlos Dotson, auteur d’une excellente première période, Jeffrey Dalmat ou encore Quentin Hanck (29-37, 35-42). Nos JSA-BMB reprennent le contrôle du tempo du match. Malheureusement quelques maladresses dans la finition empêchent de bien finir et l’écart à la mi-temps est de 9 points (35-44).

Le début de deuxième période est à l’avantage de nos JSA-BMB, ceux-ci reviennent sur le parquet avec d’autres intentions : Willis Mackey JR, Gaëtan Meyniel, puis Carlos Dotson ramènent leurs partenaires à – 5 au tableau d’affichage (41-46). L’écart restera stabilisé pendant toute le troisième quart-temps entre cinq et sept points. Notre pivot américain, très présent offensivement, prouve qu’il sait aussi participer pleinement au jeu défensif de coach Duthé. Le schéma de jeu de nos Jaune et Noirs en ce début de seconde période est plus percutant et les bordelais semblent revenu revanchard des vestiaires. Pourtant, Gaétan Clerc ou encore Valentin Mukuna maintiennent les Rochelais devant (49-57) malgré les efforts de nos JSA BMB. La récupération du ballon et la prise des rebonds offrent de très gros duels car aucune équipe ne veut céder de seconde chance à son adversaire. En fin de quart-temps, Thomas Van Ounsem, notre jeune recrue belge, inscrit cinq points consécutifs en s’emparant entre temps d’un rebond défensif. Les visiteurs conservent six petits points d’avance (54-60).

Place au dernier acte ! Alors que nos JSA-BMB reviennent très fort en ce début de dernier quart-temps (59-62) grâce à l’insaisissable Gaétan Meyniel et Jeffrey Dalmat, les visiteurs vont parvenir progressivement à reprendre de la distance au tableau d’affichage malgré les bonnes intentions bordelaises (59-67, 61-71). Ils scorent à quatre reprises consécutives et font preuve d’une bonne adresse à longue distance (64-78) en réponse à celui quelques secondes auparavant de Thomas Van Ounsem. Le score est finalement achevé sur un and one à 3 points ultime lancer-franc rochelais, exercice dans lequel les visiteurs ont également brillé ce soir (64-79).

Le Stade Rochelais remporte donc assez logiquement ce derby au Palais des Sports malgré un bon premier quart-temps de nos Jaune et Noir et un début de deuxième mi-temps qui pouvait laisser imaginer un autre scénario. Les visiteurs, très solides durant la totalité du match, confirment leurs bons résultats actuels.

Rendez-vous mardi soir à nouveau au Palais des Sports pour le prochain match de nos JSA-BMB contre le Toulouse Basket Club (match reporté de la 1ère journée).