Que deviennent-ils ? Spéciale Samy DRISS


Salut Sami, comment ça va  ? 

Très très bien merci, je vais avoir un troisième enfant dans quelques semaines donc tout le monde se porte bien.

Après ton passage à Bordeaux, quelle a été la suite de ta carrière ? 

Ça fait deux ans que je suis partie à Lyon d’un point de vue professionnel j’ai fait le tour de ce pourquoi j’étais partie. Niveau basket j’ai joué dans un club qui s’appelle « Lyon SO » qui évolue en Nationale 2. Il est très bien structuré et très ambitieux, ils viennent de me proposer un poste de Général manager donc je vais faire encore une saison de basket avec une transition vers le poste de Général manager.

Quel est ton meilleur souvenir dans ta carrière ?

Ah c’est une bonne question ! Je l’ai souvent eu dans des interviews. J’ai vécu 5 montées et à chaque fois c’est des moments qui sont particuliers, tu tisses des liens avec certains coéquipiers, tu es en osmose avec le public, c’est chargé d’émotion. Et particulièrement avec les JSA, je pense que je suis le seul à avoir connu les deux montées en Pro B avec les JSA. Je pourrais même dire que j’en ai vécu 3 avec Bordeaux si on comptabilise ma dernière année permettant l’accession à la Nationale 1. 

J’ai aussi joué à Pau, sur le moment je ne m’en suis pas rendu compte, j’ai joué dans l’un des plus grands clubs français, j’en ai été capitaine, j’ai vécu des très grosses affiches et de temps en temps pour me faire un petit kiff je mets des sons que j’entendais au Palais des Sports (de Pau). 

Quels souvenirs gardes-tu de ton passage aux JSA puis aux JSA BMB en 2017-18 ? 

Mon passage aux JSA est marqués de souvenirs. Les JSA c’est l’une de mes familles, évidemment j’ai ma famille proche la vraie, celle du sang. Après Bordeaux c’est ma ville j’y ai vécu presque 10 ans et les JSA sont le point d’ancrage qui m’a fait venir à Bordeaux. Tu vois je suis toujours en contact avec des dirigeants tel que Denis LACAMPAGNE (président de la maison de quartier des JSA), Joachim DUTHE (coach des JSA BMB depuis 3 saisons) que j’ai régulièrement au téléphone, et des anciens joueurs qui sont comme mes frères : Ben OWONA que j’ai rencontré en 2008, François PREIRA (qui était mon témoin de mariage) pour moi les JSA représentent énormément.  

As-tu un message à transmettre aux supporters des JSA BMB ? 

Si j’ai un message à faire passer aux supporters c’est qu’il n’y a pas de club à très haut niveau en gironde, les JSA BMB c’est un beau club qui continue de grandir, l’ambition est toujours là ! Les personnes qui dirigent le club mettent beaucoup d’énergie et de passion pour promouvoir le basket en gironde.   

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

Je suis en pleine reconversion, mon souhait c’est de devenir général manager de « Lyon SO » d’apporter mes compétences et pourquoi pas de recroiser les JSA BMB en nationale 1 avec mon club.  

C’est tout ce qu’on te souhaite SAMI !! La famille JSA BMB te salue, à très vite !!