Préparation de match : le plateau à Bordeaux

JSA BMB – La Rochelle

À l’occasion de ce 1/8 de finale tant attendu, nos joueurs vont retrouver une formation qu’ils connaissent parfaitement. En effet nos JSA BMB et La Rochelle se sont affrontés à de nombreuses reprises ces dernières années, notamment en Nationale 2.

Autant dire que l’on peut s’attendre à une vraie partie d’échecs ce samedi soir.

Si l’avantage du terrain apparaît au premier abord comme un avantage, il est important de noter que La Rochelle a toujours posé beaucoup de problèmes à notre équipe, en témoigne la victoire des hommes de Greg Thielin au Palais des Sports lors de la première phase.

Sur une dynamique positive de trois victoires consécutives, les deux formations vont se présenter au meilleur de leur forme à l’occasion de ce match couperet.

Impressionnants offensivement depuis plusieurs semaines à l’image d’Anthony Prugnieres et Sébastien Cape, nos JSA BMB ont pu compter sur l’ensemble du groupe, qui s’est mis au diapason pour obtenir cette superbe troisième place.

Mais ils devront se méfier d’une équipe ou le magicien Greg Thielin est toujours capable de réaliser des miracles.

Un peu à l’instar de notre équipe, La Rochelle peut s’appuyer sur une rotation très efficace avec 9 joueurs interchangeables et beaucoup d’expérience (Sahraoui, Constantin).

Nos JSA BMB devront remporter le défi physique face à une formation qui n’en manque pas (Papiyon, Louvés, Coulibaly, Sy …) pour éviter de tomber dans le piège des maritimes.

Mais les hommes de Joachim Duthé ont montré qu’ils savaient répondre présents dans les grands matchs et, soutenus par leur public, ils ont bien l’intention de prolonger une saison déjà magnifique.

Le duel à suivre : Anthony Prugnieres vs Mantas Ruikis

En progression constante cette saison, Anthony Prugnieres a encore haussé le ton lors des derniers matchs (22 d’évaluation à Saint-Quentin, 21 face à Boulogne). Aussi à l’aise en poste 3 qu’en tant qu’ailier fort, Anthony constitue la bonne surprise de cette saison.

Face à lui, Mantas Ruikis a réalisé une excellente saison avec 15.7 points par match. Capable de prendre feu à tout moment derrière la ligne à trois points, l’ailier lituanien s’est imposé année après année comme une valeur sûre de la division.

S.O.M.Boulogne – Etoile Angers Basket

Une semaine après s’être incliné au Palais des Sports, Boulogne est de retour en terre girondine pour un 1/8 de finale qui s’annonce explosif et indécis face à Angers.

En effet, les angevins ont terminé la seconde phase en boulet de canon, enchaînant trois succès consécutifs avec plus de 90 points de moyenne.

Avec Jérémy Bichard à la baguette, Brice Pierard en mode pyromane et un duo Tresnak-Wallez au top, les hommes de Laurent Buffard ont fait exploser successivement les défenses de Sorgues, Kaysersberg et Feurs.

La bonne surprise est venue de l’ancien Bordelais Moustapha Diop, excellent avec 14 points de moyenne sur les 3 derniers matchs.

Mais Boulogne n’est pas en reste. Avant de s’incliner au Palais des Sports, le SOMB surfait sur une excellente dynamique, alignant les performances offensives de haute volée.

À la mène Loic Akono insuffle un rythme d’enfer alors que Timothe Vergiat et Hugo Dumortier font preuve d’une redoutable efficacité derrière l’arc.

Le duo Bonds-JBAM peut se montrer ultra dominateur dans la raquette, bien secondé par Cheriet, poste 4 moderne capable de s’écarter du cercle. 

Le public bordelais peut s’attendre à du grand spectacle, les deux équipes n’ayant pas l’intention de déroger à leurs velléités offensives malgré l’enjeu.

Le duel à suivre: Brice Pierard vs Hugo Dumortier 

L’affrontement risque d’être alléchant entre deux des plus fines gâchettes de la division. 
En feu lors des 2 derniers matchs à domicile (10/14 à trois points en cumulé) Brice Pierard se présente en pleine confiance au meilleur moment. Capable de séries incroyables, sa capacité à rentrer les tirs ouverts sera capitale si Angers souhaite atteindre les 1/4 de finale.


Facile à lui se présente Hugo Dumortier, véritable couteau suisse du championnat, capable de noircir la feuille de statistiques dans toute les catégories.
Extrêmement fiable à trois points (45%), et vrai joueur de caractère, il n’est pas du genre à fuir ses responsabilités. Et dans un match décisif comme celui la, la différence pourrait bien venir de l’ancien pensionnaire du centre de formation du BCM Gravelines.

Article : Patrick Villemur