Les clés du match : JSA BMB – Tarbes


Les balles perdues :

Avec près de 19 balles perdues par rencontre (21 face à La Rochelle lors de la 7eme journée), Tarbes se montre particulièrement généreux avec ses adversaires.
Une opportunité que nos JSA BMB devront saisir, tout en se montrant méfiants car à l’inverse, la formation dirigée par Laurent Savasta est l’une des meilleures de la poule au niveau des interceptions.
Notre équipe, qui perd une quinzaine de ballons par match, devra se montrer moins dispendieuse pour éviter de donner des opportunités à des joueurs tels que Incrédule, Loubaki, Claveau ou Aygalenq. 

La défense : 

Nos JSA BMB vont devoir hausser leur niveau dans ce domaine, les 86 points encaissés face au Havre et les 88 à Boulogne étant la pour en atester.
Joachim Duthé, qui accorde une grande importance à la défense, est ressorti frustré des deux dernières rencontres. 
Mais notre formation a déjà prouvé dans le passé qu’elle avait la capacité de défendre dur.  Mathieu Boyer et Nathan Adrian devront se montrer intraitables dans le combat face à Alliman et Affo Mama.
Face à une équipe qui marque beaucoup de points (82 points par rencontre), mais qui en encaisse également énormément (dernier de la poule avec 87.6 points encaissés par match), nos JSA BMB n’auront que peu le droit à l’erreur.
On peut malgré tout s’attendre à un match très offensif ce vendredi au Palais des Sports tant les deux équipes disposent de vrais scoreurs à tous les postes. 


Le duel du jour :

Quentin Hanck vs Alexandre Aygalenq 

Après une saison accomplie et conclue en apothéose par une sélection au All Star Game, Quentin Hanck se savait très attendu en ce début d’exercice. Surveillé de près, notre shooteur a rencontré des difficultés à entrer dans sa saison.
Mais Quentin n’a pas tardé à s’adapter aux défenses plus resserrées et a retrouvé la mire. Il affiche désormais 40% de réussite derrière l’arc, retrouvant une confiance qui ne peut faire que du bien à nos JSA BMB.

Parmi les meilleurs jeunes du BBD ces dernières années, Alexandre Aygalenq s’est montré très performant en espoirs lors de la saison 2017-2018 (13.5 points de moyenne) et pris part à 38 rencontres de Jeep Élite entre 2017 et 2019.
À la recherche de temps de jeu et de responsabilités, Alexandre à décidé de découvrir la NM1 avec Tarbes.   
Et c’est peu dire que la transition est difficile pour le jeune Lot et Garonnais, en grande difficulté avec son tir depuis le début de la saison. 
Très physique et bon défenseur, il a conservé la confiance de Laure Savasta et effectué son meilleur match face à Angers (20 d’évaluation). 
Le temps d’adaptation semble désormais derrière lui. 

Rédigé par : Patrick Villemur