Les clés du match : Bordeaux – Angers


La bataille du rebond

Face à la deuxième équipe de la poule dans cette catégorie (39 rebonds par match), nos JSA BMB vont devoir sécuriser ce secteur  pour éviter de donner des secondes chances aux angevins.

En effet la formation de Laurent Buffard occupe également la seconde place au niveau des rebonds offensifs (13.6 par match ). 
Une domination illustrée par la présence de Tresnak et Djambo.
Nos JSA BMB devront s’inspirer du Havre, première équipe à faire tomber Angers et vainqueur de la bataille dans ce secteur ce mardi. 
Et si notre équipe se classe 11eme dans cette catégorie (34.8), Joachim Duthé pourra compter sur un duo Mathieu Boyer (8.3 rebonds par match) et Nathan Adrian (7.7) au sommet pour mener à bien cette mission.

L’adresse a trois points

Étrangement, Angers ne se classe que 10eme au niveau de l’adresse longue distance (30.9%). 
Pourtant l’effectif regorge de joueurs capables de grosses séries. On pense notamment à Gauthier, Bichard, Lonzieme ou Seguela.
Les dernières rencontres ont confirmé les difficultés angevines dans ce secteur, avec un petit 25% de réussite face au Havre  (7/28).   
A l’inverse nos JSA BMB commencent à trouver la bonne carburation avec un Sébastien Cape qui n’hésite plus à prendre sa chance (4/6 sur des deux dernières rencontres), un Quentin Hanck qui a définitivement retrouvé la mire et un Jeff Dalmat qui engrange de la confiance. 


Le duel du jour :

Sébastien Cape vs Kevin Bichard 

Aussi bien à la conclusion qu’à la distribution Sébastien Cape est en très grande forme en ce moment, en témoignent ses 18 points et 13 passes face à Tarbes et ses 13 points à Vanves.
En grande confiance, n’hésitant plus à prendre sa chance à longue distance, Sébastien répond largement aux attentes placées, occupant actuellement la première place au classement des passeurs avec 7.5 passes décisives par match.

Il retrouvera ce vendredi l’un des meilleurs meneurs de la division, Jérémy Bichard.
La réputation de Jeremy n’est plus à faire  et sa régularité au plus haut niveau exemplaire. Capable de mettre beaucoup de rythme mais aussi de poser le jeu quand cela est nécessaire, le frère de Kevin est devenu l’une des références du poste en NM1. Jeremy affiche encore cette saison 14.7 d’évaluation et figure à la 3eme place au nombre de passes décisives avec 6.5 par match.

Entre deux des meilleurs passeurs de la poule, le caviar sera servi à la louche ce vendredi au Palais des Sports.  

Rédigé par : Patrick Villemur