La préparation de match : Bordeaux – La Rochelle


L’avant match : préparez-vous pour la prochaine rencontre

Pour la qualif !


« Les 3 minutes »

Votre rubrique expresse, l’arbitre vient de siffler les 3 minutes avant le début de la rencontre, rentrer rapidement dans le match

JSA BORDEAUX METROPOLE BASKET (6ème)

24 matchs,   11 victoires, 13 défaites

Les matchs de la journée 24 et le détail du classement c’est par ici : Classement 

La forme du moment

👉 Journée 23 : Bordeaux  100 – Vanves 69

La perf statistique : Mathieu Boyer 21 points 15 rebonds 5 fautes provoquées pour 32 d’évaluation en 30 minutes

Le détail, c’est par ici : Statistiques 

👉 Journée 24 : Angers 88 – Bordeaux  84

La perf statistique : Mathieu Boyer 26 points rebonds 2 contres pour 30 d’évaluation en 33 minutes

Le détail, c’est par ici : Statistiques 

La Rochelle (12ème)

23 matchs, 9 victoires, 15 défaites 

La forme du moment

👉 Journée 23 : Dax 76 – La Rochelle 66

La perf statistique : Ron Anderson Jr 15 points, 7 rebonds, fautes provoquées pour 16 d’évaluation en 28 min

Le détail, c’est par ici : Statistiques 

👉 Journée 22 : La Rochelle 70 – Toulouse 71 

La perf statistique : Ron Anderson Jr 15 points, 7 rebonds, fautes provoquées pour 16 d’évaluation en 28 min

Le détail, c’est par ici : Statistiques 


« La séance vidéo »

Votre rubrique détaillée,  vous êtes à la salle le matin du match vous venez de terminer le shooting, c’est l’heure de tout savoir sur les enjeux de la prochaine bataille 

Début janvier nos JSA BMB se lançaient dans une course de demi-fond pour la « qualif » dans le second groupe synonyme de bagarre pour les playoffs. Et nos Jaunes et Noirs ont plutôt bien maitrisés leur course jusqu’à aujourd’hui en engrangeant 5 victoires en 7 rencontres dont une dernière mémorable au Palais des Sports. Devant presque 2000 spectateurs, dans une ambiance jamais connu sous l’ère JSA BMB notre équipe s’est imposé de 31 points contre Vanves. Mais une nouvelle étape de la course se présente à elle : le sprint final.  Deux matchs pour valider la qualif. 

Si l’on peut penser qu’une victoire sur La Rochelle pourrait suffire à valider celle-ci, rien n’en est moins sur, et notre équipe serait bien inspirée de remporter les deux matchs pour ne se faire aucune frayeur. Et si vous voulez connaître tout les types de scénario on vous renvoie à vos tableau dynamiques croisés tellement les probabilités sont diverses… Sachant qu’il faut prendre en compte une donnée : Challans Vendée Basket est engagé dans une procédure de recours pour récupérer les points perdus par pénalité. 

Vous l’aurez compris, le mieux c’est de ne pas calculer et gagner. 

1er adversaire d’une série de deux rencontres à domicile, le Stade Rochelais nous rendra visite ce vendredi. 

Si vous aviez suivi le match aller dans lequel nos JSA BMB s’était inclinés, vous aurez du mal à reconnaître l’effectif rochelais. En effet celui-ci a subit pas mal de remaniement, tant la saison n’est pas à la hauteur des ambitions de nos voisins de l’Atlantique (nos amis rochelais ne nous en voudront pas de dire ça). 

A la mène on retrouve l’expérimenté Arnauld THINON (197 matchs de Pro B avec Poitiers). Dans sa 15ème saison professionnelle,  il compile 12,5 points par match et 2,9 passes décisives. Surtout il fait toujours bon usage de son arme favorite, le tir à 3 points et il sera à surveiller comme le lait sur le feu dans ce compartiment du jeu.  Au Havre il en avait planté 9.  Avec l’arrivée récente de Thomas VINCENT (2ème match ce vendredi sous ses nouvelles couleurs) il sera parfois libéré de la mène et pourra encore mieux exprimer cette qualité. Le nouvel arrivant est un meneur plutôt jeune par l’âge (né en 97) mais pas par la maturité dans le jeu. Fils de Pierre VINCENT (ex coach de l’Equipe de France Féminine ou encore de l’ASVEL), il va apporter dans le contrôle du rythme aux stadistes et aura pour mission d’orchestrer le jeu de l’équipe. 

A l’intérieur, les charentais-maritimes peuvent s’appuyer sur un point d’ancrage XXL en la personne de Ron ANDERSON JR. Arrivé de Poitiers (ProB) à l’intersaison comme son compère à la mène, il est un des maillons fort de la formation de Grégory THIELIN. Il cumule 13,5 points à 52,8% à 2 points,  ainsi que 8,6 rebonds et 2,6 passes décisives. Dans ce secteur il fait équipe avec Lamine KANTÉ, poste 3 évoluant en 4 dans sa nouvelle équipe. Également expérimenté, arrivé en remplacement d’Antoine MENDY (blessé), il évoluait cette saison encore en ProB du coté de Saint-Quentin. Il effectuera son quatrième match au Palais des Sports ce vendredi avec ses nouvelles couleurs. Lors de trois premières rencontres il a apporté 8,3 points par match et 3,3 rebonds.  

Luc LOUVES et Aymeric BENON complètent la peinture. Le premier, ancien pensionnaire de l’INSEP et qui avait effectué un workout pré-draft en 2008 pour les PORTLAND TRAILBLAZERS (NBA), tourne cette saison à 6,3 points et 5,9 rebonds par match. Sa taille (2m08) et sa mobilité font de lui un atout défensif majeur du dispositif rochelais. Le second (2m06) également capable de dissuader défensivement  apporte 11 minutes de moyenne en rotation. 

Le secteur extérieur est également bien fourni. Le danger numéro un est constitué par Travis MUNNINGS.  Le poste 3/4 bahaméen, sorti de l’université de Louisiana at Monroe (NCAA Division 1) a posé ses valises en terre rochelaise en janvier. Après 5 rencontres il cumule 16,4 points et 6,6 rebonds par match. Il est le meilleur scoreur de sa formation. Sur les ailes il partage le 5 majeur de cette équipe avec notre bourreau du match aller, Jonathan BOUCAUD. L’agenais avait réalisé sa meilleure performance de la saison inscrivant 24 points en 26 minutes aidant grandement son équipe à l’emporter. Il tourne cette saison à 11,5 points, 2,5 passes décisives et 2,5 rebonds par match. 

Quid de la présence de Tim EBOH (poste ¾), utilisé 24 minutes par match en 15 rencontres (5,6 points, 4,5 rebonds et 2 passes par match), présent sur la feuille du dernier match mais non utilisé. 

L’équipe de Grégory THIELIN peut-être complété par Mathieu CONSTANT, Maël POIROUX ou encore Louis DEZELUS, autant de joueurs capables d’apporter des minutes en rotation. 

Nos Jaunes et Noirs auront donc fort à faire, comme d’habitude dans ce championnat de Nationale 1, toujours aussi dense comme en atteste le classement. Une victoire dans cet « atlantico » et notre équipe prendrait une belle option dans ce sprint final à la qualif pour le second Groupe. 

Rendez-vous ce Vendredi à 20H30 pour suivre le dénouement de cette rencontre

Et vous pouvez ramener votre dulcinée, elle va adorer le basket, on en est certain !