La clé du match : JSA BMB – BC Orchies

L’apport du banc :

Lors de la superbe victoire à Boulogne les joueurs sortis du banc ont fait la différence,  inscrivant 53 des 83 points de notre formation. Joachim Duthé peut s’appuyer  sur 10 joueurs interchangeables, capables d’apporter à tout moment à l’image de Gerald Ayayi, excellent samedi (6 points, 6 rebonds, 4 passes pour 13 d’évaluation en 19 minutes) ou Antoine Léonard lors de la victoire face à St Quentin. Un véritable luxe pour le coach bordelais, qui peut modeler différentes combinaisons en fonction de  l’adversaire. Étincelants samedi, Quentin Hanck et Mathieu Boyer se sont parfaitement adaptés à leur rôle, digne du duo Lou Williams-Montrezl Harrell des Los Angeles Clippers.  

A l’inverse, Orchies mise beaucoup sur son 5 majeur. Face à La Charité, 4 joueurs ont dépassé les 30 minutes, Arnaud Kerckhof disputant l’intégralité de la rencontre.  Jimmy Ploegaerts a tendance à s’appuyer sur une rotation de 7 joueurs, ce qui pourrait être un souci en cas de problème de fautes et face à  la force de frappe girondine. 


Provoquer les fautes :
Les deux équipes ont une vraie faculté à provoquer les fautes de leurs adversaires (entre 18 et 20 par fautes). Mais la formation nordiste a aussi tendance à en commettre beaucoup (18 en moyenne sur cette seconde phase).Face à un adversaire qui utilise une rotation réduite, nos JSA BMB devront se montrer incisifs et agressifs dans la raquette pour mettre en difficulté Staniulis et Alliman, deux joueurs primordiaux dans le système de Jimmy Ploegaerts. Solides et propres défensivement sur les dernières rencontres, à l’image d’un Antoine Léonard irréprochable face à Walker, le meneur de St Quentin, notre équipe possède les armes pour faire déjouer le BCO. 

LE DUEL DU JOUR :

Sébastien Cape vs Arnaud Kerckhof


C’est un véritable duel de styles qui va opposer à la mène le virevoltant Sébastien Cape à l’expérimenté Arnaud Kerckhof.
Auteur d’une fin de première phase un peu plus discrète, en raison notamment d’une blessure à la cheville, Sébastien Cape est en train de retrouver toutes ses sensations au meilleur moment. Éblouissant en première période face à St Quentin, il a récidivé à Boulogne avec 15 points, 6 rebonds et 3 passes pour 19 d’évaluation en 29 minutes.
Face à la vitesse et l’imprévisibilité de Sébastien va se présenter un joueur d’expérience.

Âgé de 34 ans Arnaud Kerckhof a quitté Boulazac, où il venait de passer 8 saisons pour rejoindre son Nord natal. Formé à Gravelines, il a ensuite évolué à Châlons, Nanterre, Antibes et donc Boulazac. Doté d’un vrai QI Basket et d’un sens inné de la passe, sa présence sur le terrain est essentielle, en témoignent les 40 minutes qu’il a disputé le week-end dernier face à La Charité (8 rebonds et surtout 13 passes). Stats : 
Sébastien Cape : 10.4 points, 3.4 rebonds et 5.3 passes pour 11.4 d’évaluation en 29 minutes.
Arnaud Kerckhof : 5.8 points, 2.8 rebonds et 6.5 passes pour 10.2 d’évaluation en 31 minutes.